Le maquillage permanent, la pigmentation de cicatrices, d’aréoles mammaires, à quoi ressemble ce métier ? Quelles sont les qualités et compétences requises pour réussir ?

👁️‍🗨️ Vous vous intéressez à ce métier, et vous aimeriez en savoir plus sur les compétences à développer pour avoir de beaux résultats.

J’ai réalisé cette vidéo pour vous aider dans la réflexion sur votre nouveau projet professionnel.

 Transcription de la vidéo

Vous êtes en pleine remise en question de votre métier actuel ? Vous vous demandez à quoi ça sert ? Vous avez vécu une maladie, un accident et vous avez croisé le monde de la dermopigmentation. Vous pensez à vous reconvertir ?

Dans cette vidéo, je vais vous donner les éléments pour vous aider à comprendre la réalité du métier de la dermo, les qualités requises pour bien le pratiquer, et enfin le déroulement de mes formations.

Bonjour je suis Audrey Rojo, spécialiste en dermopigmentation depuis 2010.

Qu’est ce que le métier de la dermo ?

Au quotidien j’accueille j’écoute je rassure les clients, je mélange les couleurs, je prépare le matériel, et je dessine beaucoup ! C’est un métier qui attire. Pourquoi ? C’est un mélange d’artistique, de soins, de relations humaines, visuellement c’est assez impressionnant.

Vous avez pu voir sur les réseaux sociaux, des avants/après qui changent complètement le visage ou qui changent aussi le corps. C’est en vue d’améliorer l’apparence et l’estime de soi.

Tout ça donne vraiment une reconnaissance de notre travail , et c’est un métier valorisant et motivant. Attention, c’est un métier stressant. Vous en doutez, c’est un métier à haute responsabilité. On tatoue de façon permanente sur le visage ou sur le corps. Ce n’est pas rien !

Une notion très particulière , c’est la beauté dans la douleur, parce qu’on travaille quand même avec la douleur, il faut le faut le dire ! Il y a des aiguilles, on a peur de décevoir, souvent on a peur de ne pas faire le résultat que la cliente attend. On a une pression du résultat.

Compétences et les qualités requises

Je vais vous donner, selon moi,  les compétences et les qualités requises pour faire ce métier de dermographiste. Si vous êtes dans le médical, l’esthétique le tatouage, le graphisme, vous avez déjà un pied dedans, c’est à dire que ce soit vous avez déjà travaillé en relation avec des gens, soit vous avez déjà dessiné, vous avez de bonnes bases de dessin.

Si par contre votre expérience professionnelle est très différente de ses métiers, vous avez fait de l’administratif, du commercial ou vous avez travaillé dans l’industrie, vous n’avez probablement jamais touché la peau des gens ou vous n’avez peut-être même pas été en relation avec eux, et vous avez peut-être jamais dessiné.

  • Si vous souhaitez exercer en libéral, vous allez déjà devoir gérer votre entreprise, ce qui est déjà très lourd et puis vous allez devoir proposer une offre commerciale, des tarifs, peut-être une opération de communication etc.
  • Pour moi la première qualité à avoir c’est déjà Aimer les gens et aimer la relation client. Il faut être capable d’écouter et il faut être assez empathique. C’est quand même bien de se mettre à la place des gens. Comme on dit ne faites pas aux autres ce que vous n’aimerez pas qu’on vous fasse.
  • Avoir confiance en soi et savoir dire non ça va de paire, pour savoir dire non, il faut avoir confiance en soi et pour avoir confiance en soi, il faut avoir notamment assez de compétences. ça c’est c’est important, pourquoi parce que déjà vous allez peut-être avoir rapidement des situations complexes. ça peut être une prestation qui ne vous satisfait pas au niveau esthétique, qui va contre vos principes, ça peut être suite à maladie, ça peut être quelqu’un de malade qui vous pose la question est ce que vous pouvez me tatouer ? Il faut pouvoir répondre à tout ça et éventuellement savoir dire non.
  • C’est un métier qui demande beaucoup de patience. Parce que c’est minutieux , c’est un travail long et on a des prestations qui varient entre deux et trois heures voire plus. On dessine, on recherche avec la cliente etc, on prend des mesures , donc il faut être patient. et puis il faut pouvoir avoir du temps pour expliquer le suivi, c’est à dire les soins à faire ça peut être donc soit sur place directement avec la cliente soit au téléphone pour expliquer ce que vous allez faire . et puis rassurer parce que le résultat immédiat n’est souvent pas à la hauteur du résultat attendu. en tout cas ce n’est pas celui qui va être cicatrisé et donc ce travail-là de suivi va être peut-être encore plus important si la cliente s’inquiète.
  • Il faut faire preuve de persévérance, ce qui va peut-être aussi avec la patience. Ce qui est sûr c’est qu’il faut persévérer parce que c’est un métier qui est compliqué à maîtriser tout de suite. Vous n’allez pas faire forcément des choses magnifiques en sortant de formation, ça va être correct. Je conseille entre 10 et 15 heures d’entraînement sur peau synthétique avant de pratiquer tout seul sur modèle, c’est à dire que vous soyez seul avec votre modèle vivant, et environ une trentaine de prestations sur une année pour être plus à l’aise parce que forcément c’est en forgeant qu’on devient forgeron, plus vous allez pratiquer et plus vous connaîtrez le métier plus vous serez à l’aise . c’est un métier qui demande une grosse motivation.
  • Une bonne observation. Quand je dis observation, ça veut pas dire uniquement avoir une bonne vue, ça c’est important bien sûr , mais il faut avoir surtout un intérêt exacerbé pour l’esthétique, pour le maquillage, la cosmétique, même la chirurgie esthétique. Pourquoi ? Parce qu’on restructure souvent le visage, on parle des formes sur le visage, donc on est souvent amenées à parler des injections d’acide hyaluronique, de botox.
  • C’est un métier où l’on essaie d’améliorer des traits disgracieux , de rectifier des asymétries, on imite évidemment le maquillage aussi par coloration et on fait des jeux graphiques, c’est à dire on fait du trompe-l’œil. quelque chose qui est plein, on essaye de le rendre plus arrondi, plus en relief, que ce soit sur le visage avec des lèvres et aussi évidemment avec une aréole mammaire, qui n’a pas forcément le même volume que l’autre. Il faut être capable de faire tout ça, et donc il faut aimer dessiner, développer sa culture visuelle et pour savoir s’adapter, c’est à dire transformer cette demande de la cliente en résultat convenable.

C’est pourquoi avant d’entrer en formation avec moi, c’est à dire vraiment sur le métier de dermo il va falloir des compétences graphiques.

Comment se déroulent les formations ?

Elles se déroulent en trois phases : d’abord il va y avoir les bases de dessin, ensuite la théorie sur le métier de dermopigmentation, et enfin la pratique avec moi au cabinet.

Premièrement vous allez faire une classe de préparation au dessin avec une professeure spécialisée. Selon votre niveau , ça va être une prépa de plusieurs mois en distance. Vous allez me dire, pourquoi faire une formation de dessin avant d’entrer dans le cœur du métier. Pour moi, il faut savoir dessiner. Ce métier consiste à faire un dessin sur le visage ou sur le corps personnalisé pour chaque client donc l’idée c’est d’être à l’aise en dessin , pour que cette mise en pratique avec l’outil dermographe et le travail sur les volumes soient plus simple. Vous aurez environ 3 à 6 mois d’accompagnement dessin.

Ensuite, il va y avoir la théorie notamment sur la colorimétrie et le visagisme avec moi en distanciel , sur une plateforme avec des étapes de formation à valider, et quelques visios en live.

Enfin, on pratiquera en présentiel. Avant de faire de la pratique on va valider d’abord les acquis théoriques, on va pratiquer sur pro synthétique sur plusieurs heures. Et enfin on va pratiquer sur modèles vivants. Je prête le matériel pour la formation (vous pourrez tester plusieurs machines) et pour votre pratique personnelle, je vous conseillerais ce qu’il faut acheter.

J’espère que cette vidéo vous aura un peu aidée. Si vous avez besoin de plus d’informations, cliquez dans le lien dans la description (ci-dessous). A bientôt !

👉 https://www.audreyrojo.fr/formation-maquillage-permanent/