Bonjour à toutes et à tous! 🌠🌠🌠

Je sais que ça fait longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles, c’est parce que j’ai beaucoup de travail et tant mieux ! J’espère que l’été se passe bien pour vous 🌞

💻 Je travaille actuellement en parallèle de mes journées bien remplies, sur la création de l’association des dermographistes de France avec ma collègue et amie Muriel Verstraete , dermographiste mammaire : lestatouagesdemuriel.com . Cette association professionnelle aura pour but de réunir les acteurs de notre profession, d’en définir les contours et les contenus, d’en parler cartes sur table pour faire avancer la pratique, la crédibiliser, l’encadrer.
Je pense notre métier comme une spécialité esthétique du tatouage, voilà pourquoi nous avons beaucoup de points communs avec les tatoueurs , voilà pourquoi nous avons besoin de nous unir . Nous avons aussi beaucoup d’autres besoins spécifiques par rapport à ceux du tatouage corporel artistique, notamment : la question des anesthésiants (dont l’utilisation hors cadre médical nous reste interdite et pourtant si nécessaire sur le visage!) . Nous avons besoin d’une connaissance accrue de la colorimétrie et des pigments, et de leur incidence sanitaire dans la peau , chose qui n’est communiquée de façon détaillée et officielle par aucune entité à ce jour (veille scientifique des types de pigments sur le marché , étude de cas cliniques des effets de la pigmentation dans les différents types de peaux…la liste serait longue, et nous devrons ensemble l’établir !).
Je vois tellement de maquillages permanents râtés chaque jour ! Une discussion détaillée sur le détatouage (vide juridique) doit être entamée, car je pense que si on nous donne le droit de faire (ou en tous cas si on tolère nos actes permanents dans la peau de visages humains) , et qu’on doive se battre pour avoir le droit officiel de faire, nous devrions nous battre également pour avoir le droit de défaire … voilà les prémices de nos objectifs.

J’avais entamé ce projet d’association en 2015, et j’espère pouvoir le réaliser cette année , en collaboration avec l’association Tatouage & Partage, présidée par Stéphane Chaudesaigues. Nous avons plus que jamais besoin de nous rassembler pour faire avancer ce métier de tatoueur , encore non reconnu. Il devient indispensable d’établir un code de déontologie, des protocoles d’enseignement , un statut à la fois pour le praticien et les collaborateurs, reconnaître les maladies professionnelles liées à la pratique du tatouage (de plus en plus nombreuses). Tout ceci est, à mon sens, plus que nécessaire pour crédibiliser et tirer cet Art vers le haut, car il recense de plus en plus de professionnels chaque jour et de plus en plus d’adeptes, avec les déboires que cela peut engendrer en l’absence de cadre.
L’association Tatouage & Partage, à laquelle je suis adhérente, a déjà beaucoup travaillé sur le sujet. Je vous invite à lire cet article, si cela vous intéresse.

Autres petites infos du moment:

👉J’ouvre les inscriptions pour les formations 2021 , vous retrouverez les dates progressivement dans la partie formation

⏱ J’avais décidé d’ouvrir un samedi par mois pour compenser un peu les dégâts du Covid, mais je ne le ferai plus aussi régulièrement pour 2021.

😷 Si vous avez déjà un rendez-vous prévu , je vous demande de porter un masque (sauf pour les prestations lèvres biensûr) , Annabelle et moi en portons également. Du gel hydroalcoolique est à votre disposition.

A bientôt ! 🌷